jeudi 5 octobre 2017

Au jour d'Octobre.







Montsauche-les- Settons, Nièvre.

Au jour d'Octobre, je les ai croqués vite fait
Tandis que dans le ciel ils tournoyaient
Sans que j'en connaisse la raison,
Peut-être une sorte de rituel de saison?
Toutes ces vies qui tout autour de moi
S'agitent sans trop savoir pourquoi
Le spectacle de tous ces êtres
Là au grand théâtre de leur paraître
Tous ces corpuscules par les courants d'air
Poussés à s'associer pour être et disparaître
Aux surprises de mille ellipses
Avant l'ultime éclipse! 

JC Tannenbaum directeur de la station d'art météorologique.

mercredi 13 septembre 2017

Dans l'ovale jaune.




Le Coudray-Saint-Germer, Oise.

Combien vite le ciel de Septembre
S'est rembruni sans attendre
Comme si quelque peu fâché
Il s'était hâté à désavouer l'été
Peut-être de l'avoir vu trop briller
II s'est trouvé par tant d'éclat humilié,
Et d'entretenir une fraîcheur prématurée.
Alors ils sont là et s'entre-tiennent
En attendant que l'inattendu advienne
Dans l'ovale jaune du clair jour
Aux sombres rougeoiements du contour.

JC Tannenbaum directeur de la station d'art météorologique.

jeudi 10 août 2017

Comme un ex-voto.







Qu'est-ce qui s'échappe de sa main
Fumée? ornement? aux contours incertains
Qu'il tient raide et droit comme un candélabre
Mais elle, au jeté pourpre du drapé, abracadabre
Peut-être nous est-il dit qu'au feu du ciel de l'été
Cette cape finira plis sur  plis par ces simagrées
De ne laisser de ce qui a été,
Comme un ex-voto,  cette fumée.

J.C Tannenbaum directeur de la station d'art météorologique.

vendredi 14 juillet 2017

Climatique.






Les embrasements au feu de Juillet
A bras le corps les étreintes à l'étouffée
Des passions à haute pression
Présagent des orages les détonations 
Quand tonnent les vacarmes infernaux
Comme de sauvages désordres sentimentaux 
Les fureurs insensées des météorologies
Livrées au délires de toutes les folies
Ah oui! désordres climatiques 
Pandémonium des corps frénétiques!

J.C Tannenbaum directeur de la station d'art météorologique..

jeudi 22 juin 2017

En un corps accord.







Migné-Auxances, Vienne

Juin à Juin ils se sont rejoints
En un corps accord taquin
Au soleil de ces journées
Enchantées, ils se sont rapprochés
Et se meuvent avec la clémence du ciel 
Au mol mouvement des asphodèles,
Clémence du ciel cependant perfide 
Quand le bleu du ciel devient torride,
Ah! qu'en est-il de la douce mansuétude
Maintenant au feu solaire des vicissitudes?

JC Tannenbaum, directeur de la station d'art météorologique. 

samedi 20 mai 2017

Oui mais...







La Chapelle-Saint-Mesmin, Loiret

Il est né le mois de Mai
Toutes ces semailles jetées
À travers Avril ont eu pour effet,
Malgré les gelés à l'engendrer, 
Une nativité en quelque sorte
Que le temps avec lui emporte,
Jolie chimère qui là haut dessine
Toutes sortes d'espérances badines
D'insouciances folâtres,
Telles ces images de jeunes pâtres
A des activités folichonnes occupés
Et par ces seules pastourelles employés.
Ah! ces charmantes églogues
Au vilain censeur leur triste épilogue.
Car misérable censeur-géniteur, autoriser
Aux privautés ne saurait être que blâmé.
Aussi, tous  ces jolis mois de Mai
Sont de pluies et de froid défaits.

J.C Tannenbaum directeur de la station d'art météorologique.

jeudi 20 avril 2017

D'avril, ainsi soit-il.



Charleville-Mézières, Ardennes.

Eh! c'est le conflit d'Avril à Avril
En équilibre difficile sur un fil fragile
Livré aux souffles de vents versatiles
Et le ciel comme une vaste résille,
A travers ses mailles, lâche les grésils,
Mais à quoi bon conjurer le ciel hostile
Qui pour seule réponse, nous dit : "ainsi soit-il"!

JC Tannenbaum, directeur de la station d'art météorologique.